ligue
fede

Lutter contre l'exclusion numérique des femmes

Le Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles (CIDFF) et la Ligue de l'enseignement de la Dordogne se mobilisent en faveur de l'inclusion numérique et professionnelle des femmes en situation de précarité.


En France, 25% de la population des plus de 15 ans, et jusqu’à 40% dans les quartiers prioritaires, ne sait pas ou peu utiliser le numérique. En outre, 53%(1) des femmes en situation de chômage pensent que leur situation professionnelle pourrait s'améliorer plus facilement si elles maitrisaient mieux les technologies numériques, mais 66% d’entre-elles n'ont jamais suivi de formation à ce propos. On constate aussi que les femmes sont peu équipées en outils numériques et, si certaines possèdent un terminal, il est bien souvent utilisé par d'autres membres de la famille en particulier les enfants. D’autres ne disposent pas de ce type d'outil, qui est désormais fondamental à la recherche d'emploi. Cette réalité génère une fracture numérique sur le marché de l'emploi.

Dans notre société numérique, cette nouvelle forme de fragilité est un facteur aggravant d’exclusion sociale : en France 5 millions de personnes cumulent précarité sociale et précarité numérique. Les femmes sont en première ligne de ces difficultés conjuguées.

De plus, avec l’essor des réseaux sociaux, le numérique impacte également la parentalité. Un meilleur accès au numérique permet aux femmes de mieux prendre leur place auprès de leurs enfants sur la question des réseaux sociaux, a fortiori dans les contextes de monoparentalité.

A ce contexte national, se rajoutent les particularités de la Dordogne (2)  :

  • Problème de mobilité des femmes compte tenu de la superficie du département (3ème de France métropolitaine)
  • 25% de familles monoparentales dont 98% ont une femme comme cheffe de famille
  •  Taux de pauvreté le plus important de l’ex Aquitaine et 20% des ménages vivent sous le seuil de pauvreté
  • Un taux de chômage supérieur à la moyenne régionale
  • 53,5% des demandeurs d’emploi sont des femmes, niveau plus élevé que la moyenne nationale

Partant de ce constat, le CIDFF et la Ligue de l’Enseignement de la Dordogne lancent le dispositif D-Clics femmes en ouvrant deux points d’accueil et de formation au numérique pour les femmes périgourdines en précarité à Bergerac et à Périgueux.

Le CIDFF prendra en charge la prescription, l’orientation et l’accompagnement vers l’emploi des femmes et la Ligue de l'enseignement mettra à disposition sur les deux sites ses centres multimédia, accompagnera les femmes autour des compétences de base (français, mathématiques, apprendre à apprendre) et proposera des ateliers d'inclusion numérique :

  • L’accompagnement des femmes se fera sur 12 mois de novembre 2019 à décembre 2020 sous la forme de parcours d’accompagnement de 6 mois.
  • Le format pédagogique sera constitué d’ateliers hebdomadaires de 10 femmes d’une durée de 2 heures sur chaque site.
  • Les bénéficiaires seront adressées par les partenaires comme les référents RSA du Département de la Dordogne, Pôle Emploi, les Missions Locales du Bergeracois et de l’Agglomération Périgourdine.

Fondation OrangeCette action est soutenue par la Fondation Orange dans le cadre des Maisons Digitales. Il s'agit d'un programme lancé en 2015 à destination des associations accompagnant les femmes en difficulté. Elles proposent des parcours de formation autour des savoir de base et du numérique : écriture, calcul, prise en main d’un ordinateur, d’une tablette, usages web, accompagnement au développement de projets de création d’activités rémunératrices. En 2019, la Fondation Orange soutient 250 Maisons Digitales dans 20 pays, dont 100 en France et 11 en Nouvelle-Aquitaine.

Pour aller plus loin :

 


Sources :
(1) « Le numérique au sein de l’Action sociale dans un contexte de dématérialisation » 2017
(2) « Plan de lutte contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale » Conseil Départemental de la Dordogne - 2018